dimanche, mai 30, 2010

PDPL round2: Premiers contacts?

Extraits du carnet de route du Professeur Lagoutte.

17 mars 1897
La première partie du voyage fut particulièrement ennuyeuse. D'abord de longues heures de train pour rejoindre L'Auvergne. Et enfin, enfin, le fameux point de passage vers le Drachenland.
Le bilan de cette étape est qu'une petite enveloppe bien garnie vaut tous les documents officiels du monde...

30 mars 1897
Voici 10 jours que nous avons quitté le dernier avant poste de la Nouvelle République Française.
Nous avons pris le temps de collecter toutes les informations disponibles et elles sont bien minces au regard des immenses territoires qui s'offrent à nous. De fait, chacune des forces en présence conserve précieusement le peu d'élément dont elle dispose. La compétition est rude entre tous ces cupides politiciens!
Fort heureusement, notre mécène sait se montrer persuasif et son dirigeable nous a permis d'éviter plusieurs jours de marches le long de ce fleuve nommé "le boulevard" tant son importance est cruciale dans les échanges et la circulation locale...










5 avril 1897
Le "boulevard" se divise a présent en une multitude de ruelles et nous aurions pu facilement nous perdre sans les indications collectées avant notre départ. D'après un chasseur de fauves, les rares communautés reptiliennes sont concentrées dans une région comparable aux zones tropicales de la surface. C'est donc avec beaucoup d'espoir que nous avons pu voir la végétation se transformer peu à peu. L'apparition de gigantesques palmiers et la découverte de quelques vestiges bien identifiables nous ont rassurés sur le chemin à suivre.
Ce soir, nous avons aussi pu établir un camp de base qui nous permettra de mieux explorer la jungle environnante...



















11 avril 1897
Voilà 6 jours que la pluie tombe sans interruption, compliquant les recherches. Jusqu'à aujourd'hui, aucune trace, pas le moindre indice pouvant confirmer l'existence de ces terrifiants hommes crocodiles...









12 avril 1897
La pluie a cessé et un évènement a redonné de l'espoir à toute l'équipe. Laplace a trouvé des empreintes de pieds à proximité du campement. La créature est restée quelques jours sur place, sans doute pour nous espionner. La traque peut commencer...




















13 avril 1897
Laplace est parvenu a capturer la créature sans grandes difficultés...












Et la déception est grande. Point d'hommes crocodiles dans les parages, juste une grotesque imitation, un homo sapiens vêtu d'une peau de saurien et couvert de scarifications.
L'homme est un adulte en bonne santé. Il s'exprime peu et son langage reste très frustre, mélanges de mots grossièrement articulés et de râles gutturaux.













Par précaution nous le garderons captif quelques temps. Juste assez longtemps pour être certains qu'il était seul...


Figurines: Copplestone casting, crocodile games
Décors "homemade"

Le Drachenland
Le défi

7 commentaires:

Moi a dit…

Bravo pour le journal de route, l'ambiance, les photos et le boulevard.
Un petit point noir cependant : un chasseur de fauve ANGLAIS aarghhhhhhh

Bravo encore.

Feodalfig a dit…

Super fun !
Elles sont pas mal ces figs d'hommes crocos

Le snot à barbe a dit…

Chouette ! L'idée du journal de route est vraiment excellente !

Sylvain a dit…

Superbe ambiance !
Cela donne envie de faire un tour au Drachenland ... ...

Walktapus a dit…

Bah les mercenaires anglais peuent venir :)

Vivement la suite !

tsar1701 a dit…

super, tout !

peinture, idée, mise en scène ... bravo !

Garou a dit…

Très chouette ces aventures.
Je suis d'accord, les mercenaires anglais peuvent bien venir, ça fera plus de gibier à chasser... Heu, oups, nan je l'ai pas dit! ;-)