dimanche, août 03, 2008

Elfes à prix discount

A la rentrée, nous avons prévu de rejouer certaines des grandes batailles de la trilogie du seigneur des anneaux. Le problème, c'est que tout les joueurs du club intéressés possèdent avant tout des armées du mal (c'est d'ailleurs mon cas). Afin d'équilibrer les choses, j'ai mis en chantier 40 elfes d'un coup, reste d'un vieux stock datant des éditions atlas.








Le problème, c'est que cela se limite à 20 épéistes et 20 archers, et que j'en ai déjà peints une quinzaine de chaque. Quelques coups de cutter plus tard, la chirurgie commence:











On enlève soigneusement les bras d'un épéiste, puis on les repositionne en modifiant les articulations. On fait de même avec un archer, en éliminant le carquois .
Ensuite, on ajoute deux ou trois bricoles:




















La lance est un morceau de corde à piano sur lequel j'ai planté la lame d'une épée (laquelle a été prélevée sur un futur porte bannière.

Pour finir, on cache la misère avec de la résine verte en modelant grossièrement un surplus de cape par dessus tout ce qui gêne. Je ne suis pas un as de la sculpture et l'opération ne m'a pas pris plus de 5 minutes.




















Encore 39 et le bataillon sera complet:-) Ne restera qu'à peindre tout ça (heureusement qu'il y a la trempette!)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

slut c'est pierre de chartre on c'est croiser lors de la démos sauve qui poux avec yves mois j'ai un ptite armé du bien (j'aime bien les gentil) des elfe et un peu de roan je peux facilement la compléter, et venir au club dés la rentré. ton blog et super sympa. à bientôt j'espère.

Chien sauvage a dit…

Bon courage car un un boulot de conversion énorme.

J espere que tu iras au bout de ce beau projet.

Notre version a bourgoin de la batailles de l ultime alliance ^^

http://fr.youtube.com/watch?v=FOoSl0bFHvk

Tazdechartres a dit…

Pierre, tu sera le bienvenu au club, dont la reprise est fixée au vendredi 29 /08.
Je pense qu'on devrait commencer noter projet SDA vers la fin septembre, histoire que tout soit peint.
Chien sauvage, impressionnant!
En gros, c'est l'effet qu'on souhaite obtenir, même si nos décors sont bien plus modestes.